21

21

Heureux qui comme Ulysse…

… s’en retourne au pays aimé ! Recevoir vos mails qui racontent l’histoire de votre maison, avec force anecdotes et souvent des photos, c’est une grande satisfaction pour notre revue, qui se targue de publier uniquement de véritables intérieurs.
Mais, revenir vous rendre visite parce que la maison a changé, ou parce que vous avez changé de maison, c’est forger un feeling qui nous émeut à chaque fois. Car certains d’entre vous sont devenus des amis, des points de rencontre sur la carte des reportages qui nourrit la mémoire de notre revue. Souvent, à la rédaction, nous nous surprenons à parler d’un lieu comme celui « où se trouve la maison de… », ou bien à organiser un voyage sous prétexte de « passer dire bonjour à… »
Voilà exactement ce qui nous est arrivé lorsque nous Clara, qui nous suit depuis toujours, nous a promis à la veille de la crémaillère de sa nouvelle demeure : « je vous appelle dès que la maison est présentable ! »
Promesse tenue : deux ans plus tard, et pour la troisième fois, nous voici partis pleins de curiosité pour la nouvelle « grange » dont nous n’avions aperçu que des photo « avant restauration ». La voici aujourd’hui, en couverture et in extenso dans nos pages : c’est désormais un cottage accueillant, romantique et époustouflant. Quelle satisfaction que de retourner en Belgique et de retrouver Clara, sa famille et sa maison ! En sus, chaque voyage est l’occasion d’ajouter de nouvelles punaises sur notre carte mentale, de nouveaux amis et de nouveaux filons : espérons que La Passiflore, un paradis en rase campagne, ou que les Champs Vienne Patine et ses petits-déjeuners tziganes deviennent des points de chute !
Et espérons en faire autant des autres coins dépaysants qui colorent cette revue, depuis les Pouilles rustiques au Japon gourmand. Parce qu’il est si bon de se savoir accueillis à bras ouverts, même à l’autre bout du monde !